Pierre Lapin et Beatrix

Après les albums de Martine, me revoilà avec Pierre Lapin.

Pendant les vacances alors que nous étions petites, ma sœur et moi regardions avec admiration les adaptations VHS de la série de livre pour enfant de Beatrix Potter.

Tout était merveilleux, nous étions fascinées. Les histoires étaient délicieusement effrayantes, les dessins attendrissants, beaux et justes, la musique, à vous tirer des larmes et vous presser fort fort fort votre petit cœur. Je pense tout particulièrement au générique de fin :

Bien entendu, nous regardions la version française, mais honnêtement le générique dans sa langue originelle est bien meilleure.

Cela me donnait envie de vivre comme à cette époque et d’accueillir tout un tas d’animaux chez moi dont le lapin aurait été le chef de bande et mon meilleur ami. Ceux qui ont vu ces épisodes tout petits savent de quoi je parle.

Un jour, ma grand-mère nous a rapporté de la bibliothèque un album de croquis de Beatrix Potter. Je me suis mise à reproduire tous ceux qui me plaisaient le plus. Je me souviens m’être rendue compte à quel point elle était douée, car enfin, elle dessinait ce qu’elle voyait et ce qu’elle voyait était en perpétuel mouvement, ce qui a dû la pousser à développer une excellente mémoire visuelle. Je l’admirais pour ça. J’avais 11 ans. Je voulais être comme elle, dessiner des animaux, des paysages et raconter des histoires. Hélas, je n’ai jamais été très patiente et tout cela demande du temps et de l’investissement.

Mais voici un petit condensé des reproductions de l’époque. Elles me replongent dans des instants doux de mon enfance, où je me revois ma sœur et moi calmement installées sur le canapé des grands-parents, happées par tout cet univers imaginaire dans lequel j’aurais voulu ne jamais sortir.

la famille souris

Aquarelle

les souris et la flamme

Crayons de couleur et stylo noir

petits lapins

Pierre Lapin

 

écureil et noisette

Crayons de couleur et stylo noir

 

 

 

Laisser un commentaire