Au nom du tricot

Hello tout le monde !

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler de tricot. Une activité toute récente pour moi.

En décembre dernier, j’ai eu envie de m’y mettre, ce que j’ai fait illico presto. Certains diront peut-être (que ça fait mémé, mais je ne relèverais même pas tellement cette réflexion manque d’ouverture d’esprit, et puis d’ailleurs je sais bien que toi, lecteur, tu vaux bien mieux que ça ! Reprenons !) certains diront donc, que ça a l’air compliqué. Pas du tout, si vous commencez par des modèles simples, j’entends par là une couleur unique par exemple, et surtout un seul type de point -de préférence basic- pour débuter. Ensuite, il vous faut un élément motivant.
ex : « C’est l’hiver, j’ai bien envie de me faire une première écharpe, mon premier bonnet, mon propre pull ! » etc.

Personnellement c’est par le pull que j’ai commencé.

Ensuite, il y a les méthodes d’apprentissage.
Certains aimeront apprendre au contact direct d’un « professeur », ce peut être un proche, un ami, un parent, un prof en atelier, que sais-je…
D’autres préfèreront se reporter à des explications textuelles et schématisées via la littérature de la section travaux manuelles de leur librairie, Fnac, Cultura etc.
Enfin il y a, et c’est de loin ma préférée, la méthode-vidéo. Vous avez tout le loisir de revisionner -à l’infini si bon vous semble- chaque étape opérée par le démonstrateur.

C’est exactement le procédé employé par le site We are Knitters, entreprise espagnole proposant laine et tout un tas de patrons en kit, que ce soit pour le tricot, le crochet ou le point de croix.
Les modèles sont fun de par leurs couleurs, les points choisis, un véritable plaisir à réaliser. Mais, il y a un mais :
-UN : il ne s’agit que de modèles uniques. Cela peut être embêtant si vous ne correspondez pas à leur standard.
-DEUX : d’un patron à l’autre, la justesse et la qualité des explications ainsi que le schéma peuvent être aléatoires.

Cela dit, je ne leur en tiens pas rigueur, il s’agit d’un jeune site qui a certainement entre autre pour but d’améliorer ce genre de minis défauts, et comme je l’ai dit plus haut, les vidéos de leur site permettent de s’y retrouver au cas où, et si on est vraiment perdu, il y a toujours l’assistance-chat qui se propose de résoudre vos difficultés. Sur ce dernier point en revanche, je ne peux vous donner mon avis car je ne l’ai pas testé.

Dans la même veine, et côté français s’il-vous plaît, on a WoolKiss. Ici la démarche est la même, avec un peu moins de choix tout de même en terme de modèles. Mais alors pour ce qui est des explications, ce site dépasse de loin leur concurrent espagnol. On ne peut qu’admirer tout le soin apporté à leur petit livret. Tout y est, un vrai plaisir. Quant à une éventuelle interrogation que cette jolie notice n’aurait pas anticipée : on nous propose gentiment de nous rendre dans la section vidéo, prévue à cet effet.

C’est à l’occasion de l’Aiguille en fête, que j’ai découvert cette marque que je ne connaissais pas. Évènement autour du thème de l’aiguille -non, sans blague !-  et qui a lieu tous les ans au parc des expositions, porte de Versailles. Je me suis offert un petit plaisir : ce kit. Très simple, très doux, très beau, adopté par ma coloc’ et validé par son entourage. Un bonheur à exécuter hélas, trop rapidement (une toute petite journée).

Pour conclure en toute simplicité, je dirais qu’on a là, deux très belles marques à suivre de près !

Laisser un commentaire