Créteil s’éveille

Samedi soir. Nuit agitée. Bar clandestin. Mot de passe : Whisky…

Le concept vous évoquerait-il quelque chose ? Pour ma part, je découvrais.

Hier soir, l’une de mes meilleurs amies et moi nous sommes rendues à Bastille direction le Moonshiner (5 rue Sedaine). Eh bien je n’ai pas du tout été déçue du voyage ! Si vous aimez les ambiances style années 20-Gatsby, vous ne le serez pas non plus.

Et si le coeur vous en dit, je vous recommande le Scarlet O’Clara.

Samedi soir. Nuit agitée. Insomnie.

Chaleur+vacarme+pleine lune = combo parfait pour nuit blanche !

Après m’être tournée et retournée dans mon lit sans parvenir à retrouver le sommeil, j’ai dû me résoudre à me lever.

Et puis tout d’un coup, éclair de génie/folie (à vous de trancher), je me suis dis : « Et si j’en profitais pour aller photographier le lever du soleil ! » Moi qui ai tant de mal à sortir le nez dehors aux aurores, c’était l’occasion ou jamais !

Ni une ni deux, j’enfile mes fringues de la veille. Un conseil, quand vous avez des idées saugrenues, ne tergiversez pas. Foncez ou bien oubliez tout de suite.

Je m’en vais donc trottiner vingt minutes à travers la ville encore bien glauque et vide. Il est 5h30…

J’ai un endroit bien précis en tête, l’un de mes endroits préférés dans Créteil et qui ne doit probablement pas plaire qu’à moi !



Rien que pour ce moment-là, je suis prête à louer le dieu de la température excessive, celui de la lune et des restaurateurs trop zélés s’appliquant à traîner tables et chaises en fonte sur le pavé avant même que les oiseaux aient pu se remettre à piailler. Et Dieu sait qu’ils piaillent tôt aussi, ceux-là !

Laisser un commentaire